Marie-Josèphe Bonnet – Histoires d’amours féminines

Programmation au LAG : vendredi 4 avril – 20h00, dans le cadre du cycle Docu Femmes

En présence de Marie-Josèphe Bonnet.

Un documentaire de Elsa Bloch – France – 2013 – 52′

Marie-Josèphe Bonnet

Marie-Josèphe Bonnet

Résumé

« Femmes qui refusons le rôle d’épouse et de mère, l’heure est venue, où du fond du silence il nous faut parler ! » disait Marie-Josèphe Bonnet lors d’une action du MLF en 1972. Le film dresse le portrait de cette historienne portée par le souffle de la révolte collective et de ses propres questionnements. On y découvre une chercheuse enthousiaste et singulière dont la thèse sur l’histoire des amours entre femmes reste une référence. Travaux historiques et parcours personnel se croisent dans cette parole d’écrivaine, d’historienne de l’art, et de femme, dans la Cité. Son engagement dans les combats du MLF, des Gouines Rouges, de la Spirale, s’inscrit dans le sillage des femmes libres qui nous ont précédées tout en ouvrant de nouveaux champs…

Comme ses livres et ses recherches, le film se donne pour ambition de « rendre mieux perceptible la présence des lesbiennes dans la Cité en leur apportant des fondements historiques (…) Peut-être alors cet amour sera-t-il alors enfin reconnu comme l’un des leviers de la libération des femmes ». Marie-Jo Bonnet – les relations amoureuses entre les femmes – Ed Odile Jacob

Le film fait s’entrecroiser recherches historiques et témoignages de luttes féministes.

Sur internet

Au LAG

Histoire de l'émancipation des femmes - Marie-Josèphe Bonnet

Histoire de l’émancipation des femmes – Marie-Josèphe Bonnet

Ce livre est disponible à la bibliothèque du LAG, et peut être emprunté lors des permanences, chaque jeudi de 18h00 à 20h00.

Après le film et les échanges…

Ce vendredi 4 avril, après le film et les échanges qui suivront, Marie-Jo Bonnet présentera son dernier ouvrage.

 

Adieu les rebelles !

Adieu les rebelles !

 

Serait-il plus difficile d’établir l’égalité entre les sexes qu’entres les sexualités ? Le mariage pour tous est-il un progrès ou les habits neufs de l’ordre patriarcal, une normalisation qui sonne le glas de la contre culture et de l’émancipation féminine ? Adieu les rebelles !

Marie-Josèphe Bonnet tire la sonnette d’alarme : La revendication d’un « droit à l’enfant » par le recours à des techniques médicales susceptibles de révolutionner la filiation et un projet « d’émancipation du biologique » sont la suite logique du mariage pour tous. Le risque est grand de déboucher alors sur un nouvel esclavage des femmes et un renouveau de la guerre des sexes…

Une minorité est en train de faire le jeu du Néolibéralisme, ce fléau qui n’en finit pas de déstructurer les vies, les consciences, l’économie, le lien social et l’avenir de la planète, au nom du profit. Elle se travestit sous le sublime oripeau de l’égalité quand elle ne roule que pour le privilège de quelques-uns.

Marie-Josèphe Bonnet analyse dans cet essai coup de poing une transformation radicale et régressive de notre société et explique, avec une argumentation très convaincante, son profond désaccord devant les orientations récentes du mouvement homosexuel qui a abandonné son projet initial d’émancipation collective.

À consulter à propos de ce livre, la critique de Eliette ABECASSIS dans le Huffington post.

À lire

Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet

Marie-Jo Bonnet

Ce contenu a été publié dans Docu femmes (2014). Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.