Le LAG : on en parle

Radio Libertaire, le 29 janvier 2014

À l’occasion du 1er anniversaire du LAG, le 11 janvier 2014, Radio Libertaire a réalisé une émission, dans le cadre de sa programmation Jus d’airelle. On peut y entendre différent-es copains et copines du LAG relater comment ils-elles ont vécu cette première année, pleine d’aventures et de rencontres.

À écouter :

Radio PFM, le 15 janvier 2013

Radio PFM, la radio associative, libre et sans pub, nous a rendu une petite visite, à l’occasion de notre permanence du jeudi 10 janvier 2013.

Ce sont Benoît, Charlotte, Marie-Christine et Pierre qui ont saisi le micro que leur tendait l’ami Nico.

Durant l’émission, ils nous parlent, en vrac : Bobines rebelles, cantine autogérée, docu-femmes, inauguration, accueil des voisins, autogestion, subventions et moyens financiers, travaux, ….

La Voix du Nord, le 11 novembre 2012

Anne-Lise Teneul a publié un article sur le LAG, dans l’édition du 11 novembre 2012. Nous le reproduisons ci-dessous.

Le LAG, nouveau lieu de vie, de culture et de débats pour la lutte anticapitaliste

C’est un nouveau venu dans le paysage liévinois. Le LAG, ou Lieu autogéré, a été fondé par des militants, des associatifs de différents horizons, mais qui tous se revendiquent des mouvements anticapitalistes et antifascistes. Un lieu de vie, de culture, d’échanges, de débats. Pour toutes celles et ceux qui portent en eux l’espoir, pas si fou, de changer le monde.

Charlotte et Marie-Christine font partie de la trentaine d'adhérents que compte déjà le LAG.

Photo Delphine Pineau – La Voix du Nord. Charlotte et Marie-Christine font partie de la trentaine d’adhérents que compte déjà le LAG.

« Conduisez-moi à votre chef. » Ah, la bonne blague… S’il y a une phrase à ne pas prononcer quand on pousse la porte du LAG, c’est bien celle-là. Ici, pas de chef. Pas de hiérarchie pyramidale. Au LAG, on pratique l’autogestion. Un système qui donne de l’urticaire aux grands patrons du CAC 40. Fondée sur le même principe que les coopératives, l’autogestion permet de se passer des dirigeants. Que ce soit pour les affaires politiques ou économiques, on décide tous ensemble, collectivement.

« L’idée de créer un lieu autogéré, ici à Liévin, est née il y a deux ans, lors du Printemps de Politis, explique Charlotte.

On était plusieurs à trouver que c’était difficile de trouver une salle pour se réunir. On a commencé à envoyer des mails dans tout le réseau. À se demander comment on pouvait s’organiser. » La petite équipe finit par trouver un local à louer situé au n°23, avenue Jean-Jaurès. «  Depuis, on retape les lieux petit à petit. En ce moment, on finit d’aménager la cuisine et le coin bar. On est aussi en train de constituer notre bibliothèque », détaille Charlotte. L’étage a été investi par le CLISS 21 (1), lui aussi associé au projet. Et côté finances, comment ça se passe ? « Pour payer les loyers, chacun apporte une contribution, de 15 à 60 euros », explique Marie-Christine.

Le LAG a été officiellement inauguré le 20 octobre. L’occasion d’une belle et joyeuse fête, ponctuée de prises de paroles, d’un concert du Duo des Falaises… Désormais, le local ouvre ses portes chaque jeudi, à partir de 18 h. « Le LAG est ouvert à tous. On veut proposer des événements culturels, des ciné-débats, des concerts… », dit Charlotte. « Il y aura aussi certainement des ateliers d’écriture, des échanges sur la lecture », enchaîne Marie-Christine. Une fois par mois, le vendredi, la chorale de Politis vient animer les lieux. Vous pouvez également compter sur les prêts de livres, gratuits. Non, vous ne trouverez pas ici le dernier bouquin de Nadine de Rothschild. Mais des ouvrages passionnants sur la Commune de Paris, le féminisme, les luttes sociales… Autre action intéressante : la cantine autogérée, proposée une fois par mois. « Le principe, c’est que chacun ramène les produits de son jardin pour préparer le repas », dit Charlotte. Le LAG propose aussi aux syndicats, aux associations, de disposer de ses locaux « en échange d’une petite somme ».

Tout ceci est encore bien neuf ; l’aventure ne fait que commencer. Mais l’équipe a déjà programmé quelques beaux rendez-vous. Mardi 13 novembre, une soirée ciné-débat est prévue à l’occasion des dix ans du camp de Sangatte. « Le 7 décembre, on organise un ciné-débat sur l’ouverture du Louvre-Lens. Et le 23 décembre, on prévoit un après-midi de débats avec la Fédé anarchiste, suivi d’un concert punk. »

LAG, Lieu autogéré, 23 rue Jean-Jaurès à Liévin. Ouvert tous les jeudis de 18 h à 20 h. Mail : contact@lelag.fr

(1) Le CLISS 21 est une société coopérative d’intérêt collectif qui promeut une informatique de meilleure qualité, moins chère, accessible à tous.

La Voix du Nord

Anne-Lise Teneul lens @ info-artois.fr

Wiki citoyen de Liévin

Radio Libertaire, le 25 juillet 2012

Le premier jour de notre arrivée au LAG, nous avons eu un échange avec Radio Libertaire, dans le cadre de l’émission « Jus d’airelle », diffusée le mercredi 25 juillet 2012. C’est à écouter ici (durée des échanges : 45′) :